Pose de la première pierre de notre résidence à Osny, 45ème opération Les Maisons de Marianne, dont 30 ouvertes accueillant 4 000 locataires

Nous sommes fiers d’avoir posé hier la première pierre de notre #résidence à #Osny, en présence notamment du Maire Jean-Michel Lesveque, de la Directrice de Cabinet Virginie Tinland, de Jean Paul jeandon, Président de la Communauté d’agglomération de Cergy Pontoise, d’Eric Vialatel, Président de LES MAISONS DE MARIANNE, de Raphaëlle Gilaber, Directrice Générale, et de Catherine SEGUR, Directrice des opérations.
En partenariat avec Nexity et ERIGERE – Groupe Action Logement, cette résidence ouverte à toute personne éligible au logement social est la 11ème Maison de Marianne à voir le jour dans le Département du Val d’Oise. Elle proposera 125 appartements du T2 au T5 auxquels s’ajouteront 9 maisons individuelles et un restaurant. Un programme additionnel de 7 maisons et de 45 appartements en accession est également en cours de réalisation.
Dotée d’espaces de vie partagés animés par une coordinatrice dédiée, la résidence imaginée pour favoriser la #solidarité et le bien-vivre ensemble accueillera ses premiers résidents fin 2023.
Merci à tous nos partenaires qui ont contribué à la réussite de ce projet, dont Emmanuel Lozano, Fabrice Le SachéStanislas Jobbé DuvalXavier GuillonCécilia Gomes VilelaSven BELLETFiona LIENARDThomas Roussel, Sophie Esteves, Guillaume Placé, Tiphaine Mery, Jean-Marc Agogue, Pierre Ramon… Et tant d’autres.

 

 

Un engagement supplémentaire dans la démarche RSE du groupe

Dans une période où l’énergie coûte chaque jour plus cher, les Maisons de Marianne s’engagent contre la précarité énergétique ! Nous sommes fiers d’annoncer notre partenariat avec EDF, afin de permettre à nos résidents et aux clients particuliers d’EDF de maîtriser leur budget gaz et électricité. Nos animatrices peuvent désormais les accompagner sur les différents dispositifs et aides pour faire baisser leur facture d’énergie, et les orienter vers les partenaires habilités pour constituer leurs dossiers. Un pas de plus pour permettre à tous de réaliser des économies d’énergie.

Marianne Développement réalise une opération de 186 logements sur la ZAC de la demi-Lieue à Osny (95)

Marianne Développement, en Co promotion avec Nexity Domaine, réalise une opération comprenant 186 logements, et un local à usage de restaurant sur la ZAC de la demi-Lieue à Osny (95).

Les travaux ont débuté fin mai 2021.

Dans ce cadre, la VEFA avec le bailleur social Erigère a été signée le 28 juin 2021. Elle porte sur 134 logements sociaux : une résidence Les Maisons de Marianne de 125 logements dotée d’ espaces de vie partagés, ouverts sur la placette et le mail public et animés par une coordinatrice dédiée, ainsi que 9 maisons individuelles et un restaurant. Plaquette 2 pages A4_Osny_Bailleur.indd (maisonsdemarianne.fr)

Avec la 11ème résidence ouverte dans le Val d’Oise, et 29 résidences en France, Les Maisons de Marianne sont pionniers et leaders de l’habitat solidaire.  Cette résidence, imaginée pour favoriser la solidarité et le bien-vivre ensemble, accueillera ses locataires fin 2023.

Un programme additionnel de 7 maisons et de 45 appartements en accession est également en cours de réalisation.

Bravo et merci à nos équipes pour leur contribution à cette belle opération ainsi qu’à nos partenaires pour leur confiance continue depuis plus de 10 ans.

Le rôle des objets connectés sur le lien social et l’accessibilité au domicile

Un webinaire a été organisé avec Tunstall-Vitaris le leader de la téléassistance en France dans le domaine de la Silver Économie dans le cadre des SilverEco DigitalDays le 3 juin 2021.

Sandrine Moreira Da Cruz, Directrice des Maisons de Marianne Services est intervenue pour nous parler de téléassistance, d’objets connectés, de nouvelles technologies, et d’accessibilité au domicile.

En effet, la mise en œuvre d’un système d’accès connecté avec les services de secours est un sujet majeur. Le nombre de personnes isolées ne faisant qu’accroitre il devient urgent et important de trouver des solutions afin de pouvoir accéder sans difficulté au domicile en cas d’urgence. Certaines personnes seules ont un réseau de solidarité faible et remettre ses clés est une vraie marque de confiance importante et qui n’est pas donné à tout le monde.

Il y a une vraie évolution des demandes et une réelle envie de se tourner vers des objets connectés, mais comment procéder face au frein de la confiance pour donner accès à son domicile ?

Sandrine Moreira Da Cruz nous raconte comment avec une communication adaptée et beaucoup d’échanges il est possible de gagner la confiance des résidents. La principale volonté de la structure est avant tout d’être tournée sur l’Humain « les gens se connaissent et donc en cas d’intervention il pourra y avoir un bon voisin, un bon gardien qui pourra faciliter l’accès. De plus, les services de secours connaissent déjà les types de cas qu’il peut y avoir au sein de nos résidences.

La téléassistance classique est complètement intégrée au sein des résidences « Les Maisons de Marianne ». Des visites de courtoisie régulières d’une animatrice dédiée viennent compléter cette installation ».

Les nouvelles technologies sont quant à elles encore à intégrer, « nous communiquons en amont sur ces nouvelles technologies ce qui permet de rassurer le bénéficiaire et nous nous questionnons par la même occasion sur une meilleure accessibilité au domicile en cas d’intervention. Car au-delà des objets connectés, le Groupe de travail piloté par Fabrice Taurisson, responsable du développement réfléchit à comment réduire la fracture numérique de nos locataires et remettre du lien entre les voisins.».

Pour visionner ce webinaire, cliquez sur le lien de la vidéo ci-après :  REPLAY – TUNSTALL – Téléassistance et accessibilité du domicile – YouTube

Bouc-Bel-Air (13) : « Les Maisons de Marianne » livrent leur 6ème résidence intergénérationnelle et solidaire dans la Région Sud.

Depuis le 1er juin, Les Maisons de Marianne et Unicil accueillent les premiers habitants de la résidence « Montaury », située Chemin de Sauvecanne dans le quartier Montaury à Bouc-Bel-Air. La commune est située entre Marseille, Gardanne et Aix-en-Provence.

Cette nouvelle réalisation compte 72 appartements du T1 au T4, aux loyers modérés, dans une résidence collective adaptée aux besoins des plus vulnérables et plus précaires. Ouverte à toute personne éligible au logement social, aussi bien aux seniors et personnes à mobilité réduite qu’aux étudiants, aux jeunes couples et aux familles, elle vise à favoriser le lien social intergénérationnel, la solidarité et l’autonomie de tous ses futurs résidents

Nous souhaitons la bienvenue aux nouveaux résidents qui découvrent ce lieu avec beaucoup de satisfaction. Cliquez ici pour avoir plus d’informations.

Ce concept innovant et précurseur de résidences intergénérationnelles a déjà été mis en œuvre dans la région avec l’ouverture récente de cinq résidences Maisons de Marianne.

En 2017, la résidence « La Bastide des Pins » à Rocquefort-Les-Pins (06) a été la première de ce type à ouvrir ses portes dans le Sud.

En 2020, la résidence « Les Jardins d’Agrippa » réalisée en partenariat avec le bailleur social Erilia, composée de 80 appartements du T1 au T4 à Fréjus (83) au bord de la mer méditerranée a été la deuxième de ce type à ouvrir ses portes. 

Suivie par la résidence « Au Bonheur des Âges » en partenariat avec le bailleur social Famille et Provence, composée de 89 appartements du T1 au T4 à Rognac (13) au bord de l’étang de Berre, à quelques kilomètres de la ville d’Aix-en-Provence

Les résidences « Le Bertagne » composée de 50 appartements du T1 au T3 livrée en 2020 à Gémenos (13) et « Les Cigales » composée de 87 appartements du T1 au T3 & de 16 Villas à Meyreuil (13) livrée en 2021 ont été toutes les deux construites en partenariat avec le bailleur sociale CDC habitat.

Les travaux de rénovation et réhabilitation de l’ancienne Caserne du Havre se poursuivent

Les travaux de rénovation et réhabilitation de l’ancienne Caserne des pompiers Dumé-d’Aplemont située au Havre (Seine Maritime), se poursuivent pour accueillir dès cet été les habitants d’une nouvelle résidence les Maisons de Marianne réalisée en partenariat avec Nexity et gérée par Alcéane.

L’ancienne caserne se transforme aujourd’hui en un beau projet composé de plus de 120 logements, en logement social et en accession, pour favoriser le lien intergénérationnel et l’autonomie des résidents qui bénéficieront également d’une galerie d’art de 500m² sous les arcades et ouverte sur le quartier. Pour plus d’infos, rendez-vous ici.

Toutes les parties prenantes ont pensé ce projet avec la même attention particulière pour préserver le patrimoine d’origine en créant un maximum d’espace à vivre pour les résidents dans un esprit de respect, de solidarité et de convivialité. Le Havre, ville Phénix inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO pour son centre entièrement reconstruit après la seconde guerre mondiale, porte toujours aussi bien la devise que lui a donnée son créateur François Ier « nutrisco et extinguo » (nourrir le bon feu, éteindre le mauvais).

Une réalisation exemplaire dans la valorisation du patrimoine local et la création du lien social pour répondre aux enjeux des collectivités locales. Retrouvez le reportage de France 3 au Havre avec l’interview de Jean-Malo Percevaux : https://bit.ly/3eTzHJz

 

Vaureal3

Vauréal : le premier Village des Maisons de Marianne bientôt livré

La Maire de Vauréal Sylvie Couchot et ses équipes se sont rendues sur le site de ce projet innovant dans le département du Val d’Oise pour une visite guidée avec le Président Eric Vialatel et les équipes des Maisons de Marianne, en présence du promoteur Nexity. Ils ont constaté l’avancement de ce chantier particulièrement ambitieux pour la Ville de Vauréal.

Au-delà des résidences intergénérationnelles comme celle de « Mary Poppins » située au 87 boulevard de l’Oise, ce nouveau projet, «Le jardin des arts» représente un nouveau quartier à vivre avec ses espaces de rencontre, de culture et de convivialité.
L’ensemble qui représente une surface utile brute de 1221 m2 accueillera notamment de nombreux logements accessibles à tous, un jardin potager, un restaurant et une galerie d’art.

Pour plus d’infos, rendez-vous ici : https://www.maisonsdemarianne.fr/residences/vaureal-2/

Plutôt que d’opposer les générations, plutôt que de séparer les valides et les personnes dépendantes, choisir de les réunir en un même lieu, permettre aux plus jeunes de se nourrir de l’expérience de leurs aînés, aux plus anciens de bénéficier du regard de générations nées à l’heure de la révolution numérique et du défi climatique s’impose comme une solution profondément humaine, salvatrice. C’est très précisément l’ambition des Maisons de Marianne : par leur philosophie du partage, créer des lieux de vie accessibles, inclusifs et solidaires, recréant du lien social et donnant vie et sens au concept trop souvent galvaudé du vivre ensemble. Les Villages de Marianne c’est à la fois l’association d’une Maison de Marianne traditionnelle,  avec un ensemble de logements intermédiaires ou en accession, et un véritable écosystème pour la vie de quartier tels que des équipements culturels, d’activités, de restauration ou des fermes urbaines.

Pour rappel, le groupe a lancé ce nouveau concept en 2018, le contrat de réservation a été signé en décembre 2018, la VEFA en septembre 2019  et ce programme sera livré fin 2021. Ceci dénote de l’enthousiasme de toutes les parties prenantes et leur confiance en ce concept précurseur et innovant.

maison de mariannnnneeeeee

Nouvelle résidence à Ferté Gaucher pour Les Maisons de Marianne by Clésence

Lancement prochain des travaux pour la deuxième résidence Les Maisons de Marianne by Clésence, à la Ferté Gaucher dans le Département de Seine-et-Marne ! Un programme immobilier de 85 logements et 15 pavillons.

Pensés pour démultiplier les points de vue sur la vallée, les appartements traversants bénéficieront d’une double orientation. 

Un cèdre majestueux trônera sur la place distribuant les accès au bâtiment des locaux communs. Passant sous le conifère, un petit sentier traversera le terrain dans toute sa largeur.

La livraison est prévue au T1 2023.

francoise

L’interview d’une résidente Françoise Degouy

Françoise Degouy habite dans une résidence Les maisons de Marianne à Fréjus. Elle a publié un livre s’intitulant : Assika et moi le fauteuil magique. Malgré son handicap moteur cérébral, Françoise ne se laisse pas aller, elle ne cesse de se battre vis-à-vis des aléas de la vie, comme une guerrière. Vous trouverez dans son livre son parcours, sa vaillance, et comment elle solutionne les problèmes de son quotidien.

Elle raconte avec humour toutes les péripéties cocasses auxquelles elle fait face et ses coups de gueule aussi. Assika est le fauteuil
roulant : son double. Grâce à un don qu’il possède, il est connecté à Françoise. Elle invite les lecteurs à découvrir son histoire et à la
partager au-delà des frontières. Là est son but, sa mission.

Françoise, pouvez-vous vous présenter ?
Je m’appelle Françoise, j’ai 68 ans, je suis en situation de handicap depuis ma naissance, avec un IMC. J’ai écrit cette biographie sur moi-même ainsi que sur le handicap.

C’était important pour vous de faire quelque chose ? De faire progresser le handicap ?
Très important. Quand j’étais bénévole au Département de l’Ariège et que je me suis occupée des ressources et de la discrimination au sein de l’APF, j’envisageais de faire des sorties auprès des écoles pour sensibiliser la jeunesse auprès de qui on est vraiment pas considérés.

Votre livre s’appelle « Assika, le fauteuil magique ». Pourquoi ce titre ?
« Assi » pour assis, car je suis assise depuis toujours et « ka » pour « Africa », car c’est une chanson que j’aime beaucoup. Je suis assise sur le monde. Je ne voulais pas montrer tout de suite le fauteuil. Mon fauteuil représente tous les pays.

Vous voulez dire que le handicap est universel ?
Oui. Si je pouvais, je transmettrais au-delà de toutes les frontières.

Combien de temps vous a-t-il fallu pour écrire ce livre ?
Plusieurs années. J’ai fait des pauses de 3, 6 mois. Je me suis posée beaucoup de questions. Je me demandais si je faisais les choses dans un but valable. A l’âge que j’ai, c’était maintenant ou jamais. J’ai toujours écrit des textes, des poèmes…

erigere

Partenariat avec ERIGERE

Un nouveau partenariat entre ERIGERE et Les Maisons de Marianne pour répondre aux besoins en autonomie des seniors en Île-de-France.

Erigere (groupe Action Logement) et les Maisons de Marianne ont signé, vendredi 5 février 2021, une convention de partenariat destinée à développer le logement intergénérationnel en Ile-de-France sur les huit prochaines années. Objectif : construire des habitats avec une dimension d’animation sociale favorisant un “vivre ensemble” et une mixité entre des locataires de tous âges (jeunes, seniors) et de toutes situations (en couple, jeunes familles, handicapés…).

Cinq opérations sont d’ores et déjà prévues, parmi lesquelles deux sont en cours de réalisation dans le Val d’Oise pour répondre aux besoins en autonomie et en sécurité des seniors : une résidence de 90 logements livrable en 2022 à Saint-Leu-la-Forêt ; une autre de 95 logements qui ouvrira ses portes en avril 2023, à Saint-Prix.

Opération de Saint-Leu-la-Forêt (95) : une résidence de 90 logements

La résidence dont la livraison est prévue en avril 2022, compte 90 logements (27 PLAI, 37 PLUS et 26 PLS).

Situé à l’angle de la rue Cognacq Jay et du boulevard Brémond à Saint-Leu-La-Forêt, le bâtiment s’élève sur 4 étages. En plus des spécificités propres au label « les Maisons de Marianne », il accueillera un potager partagé.

Opération de Saint-Prix (95) : une résidence de 95 logements à proximité de la mairie

La résidence dont la livraison est prévue en avril 2023 accueillera 95 logements (33 PLAI, 37 PLUS et 25 PLS). Située au 19 rue de Montmorency à Saint-Prix, elle s’étend sur un bâtiment linéaire avec 3 cages d’escalier, construit en briquettes et pierres de taille. Un espace commun de plus de 90 m² prolongé par une terrasse privative sera géré par les Maisons de Marianne.

D’autres projets sont en discussion : une résidence de 45 logements à Saint-Witz (95), une autre de 125 logements à Osny (95), et une troisième de 73 logements dans le 91.